EDS : Affi doit céder la place aux honnêtes citoyens reconnus par Laurent Gbagbo

Afrique media Côte d'Ivoire

Le mercredi 27 juin 2018, de 13h à 16h45, à sa demande, le professeur Georges -Armand Ouegnin, président de EDS, a été reçu en audience, pour la deuxième fois, par le président Laurent Gbagbo au pénitencier de la Cour Pénale internationale, à La Haye. Le Président Ouegnin. qui était accompagné de son Directeur de cabinet adjoint, M. Franck Anderson Kouassi, a exprimé au référent politique de la plate forme EDS, le soutien et la solidarité de ses militants et sympathisants. Il a aussi partagé avec le président Gbagbo des nouvelles relatives à l'actualité récente de la Côte d'Ivoire, notamment les dernières inondations qui ont endeuillé le pays. En réaction , le président Gbagbo s'est d'abord réjoui de cette seconde visite de son ex-collaborateur qu'il a chargé d'exprimer au peuple ivoirien et aux victimes des inondations en particulier, toute sa compassion, ses condoléances les plus attristée aux familles éplorée, ses vœux de prompt rétablissement aux blessés et sa solidarité aux familleS qui ont connu des dégâts matériels importants. Le Président Gbagbo a surtout recommandé au pr Ouegnin de toujours œuvrer, dans le sens du rassemblement du peuple de Côte d'Ivoire et l'a aussi exhorté à ne ménager aucun effort pour la paix, le pardon et la réconciliation en Côte d'Ivoire.

Marithe Francois Girbaud‎

Affi ayant perdu la confiance du président Laurent Gbagbo gagnerait à rejoindre ses amis plutôt que de prendre le FPI en otage. Les Ivoiriens sont en phase avec le digne fils ivoirien le Président Georges-Armand Ouégnin pour le combat.





Article lu : 461 fois