Côte d’Ivoire : Ouattara et Bédié doivent être traduits devant les tribunaux

Afrique media Côte d'Ivoire

Ouattara et Bédié doivent être poursuis pour s’expliquer devant les tribunaux du pays. Car selon l’adage, nul n’est au dessus de la loi. Les deux présidents ont enfreint au code du civisme. Ils se sont entendus pour ne pas payer les impôts à l’Etat de Côte d’Ivoire. Le RDR parti au pouvoir aurait récompensé le PDCI son allié qui lui a permis d’accéder au pouvoir. De quoi s’agit-il ?

En effet, le siège du parti démocratique à en croire nos sources sera fermé pour non-paiement d’impôts depuis 2010. A qui la faute ? Bédié est-il le seul à endosser la responsabilité ? Non, pas du tout.
Alassane Ouattara et son grand frère sont responsables de la situation. Eux qui se sont mis au-dessus de la loi lors de l’époque de leur alliance.
Le siège du PDCI aurait bénéficié des largesses de l’alliance RHDP entre le parti démocratique de Côte d’Ivoire et le Rassemblement des républicains pour le non-paiement des impôts. Ainsi Ouattara et son aîné Bédié ont mis à rude épreuve l’économie du pays pendant huit ans. Ils devraient s’expliquer tous les deux devant les tribunaux de Côte d’Ivoire.






Article lu : 500 fois