Affaire Lida : Afriquemediacotedivoire.net crache ses vérités L’apartheid ivoirien

Afrique media Côte d'Ivoire

‘’Lida appelle à la haine et à la violence’’, a-t-on lu à la Une d’un journal ivoirien faisant la propagande de M. Alassane Ouattara. Nous voulons tout simplement prendre le contre-pied de ces écrits de ce journal et de plusieurs militants du rdr qui font une mauvaise lecture des propos du nationaliste Moïse Lida Kouassi.
Ce journal écrit même que Lida fait appel à la violence ethnique. Non, le parti de Laurent Gbagbo étant nationaliste, l’intellectuel Lida Kouassi étant nationaliste, ne saurait fonder sa vision politique sur le tribalisme. Parce que les intellectuels comme eux ne font que penser à l’intérêt de la nation. Ils ont fait tuer en eux depuis la nuit des temps l’égocentrisme au point qu’ils n’ont pas des milliards dans les comptes occidentaux. Ils ne sont pas des hommes d’affaire, des pilleurs de la république qui emmagasinent des milliards dans les banques occidentales.

Dites-nous un seul nom d’homme d’affaire proche de Laurent Gbagbo. Même leur chef Laurent Gbagbo n’a même pas un milliard dans son compte. Il n’a aucun compte en Occident. Les Lida sont allées à l’école de Kwame Nkruma, Patrice Lumumba, Hamed Sékou Touré, Modibo Keita. Ils sont tous des nationalistes. Et pour cela, nous n’arrivons à comprendre en Afrique Occidentale, notamment certains cadres du RDR qui traitent malheureusement ces nationalistes de tribalistes. Alors qu’ils ont montré par A+B pendant sept ans de règne qu’ils ont créé dans ce pays de l’Afrique occidentale l’apartheid ivoirien qui est le rattrapage.
Depuis sept ans, tous les admis au concours de la fonction publique sont à 99% des malinkés. On nous a fait parvenir depuis Abidjan, des listes des candidats admis qui attestent bien ce que nous disons. En Côte d’Ivoire, il faut cesser de traiter de tribalistes les hommes comme Lida et leur chef Gbagbo qui se battent pour le nationalisme, l’’unité nationale et le panafricanisme.
Laurent Gbagbo est en déportation comme Samory Touré qui a dit non au Blanc qui a violé sa femme, sa fille et pillait les richesses de l’Afrique occidentale. Cette clique d’intellectuels ne saurait être tribaliste. Si c’est clair dans vos têtes, on peut revenir un peu sur terre pour aborder le sujet qui intrigue tant le RDR.
M Lida n’a tenu de propos haineux ni tribalistes selon le texte dont nous avons reçu copie. Quelle est la seule phrase qui demande aux Abbey de se soulever contre l’homme d’affaire Bictogo ? Il a tout simplement souligné qu’en sciences politiques, L'ASSEMBLEE NATIONALE C'EST LA REPRÉSENTATION NATIONALE. ‘’Les représentants de l'Assemblée NATIONALE sont, effectivement les représentants des peuples vivant en Côte d’Ivoire. Ce que j'ai voulu faire ressortir c'est que le RDR est un parti communautariste et confessionnel. Pourquoi pour les législatives à Agroville, le RDR ne trouve pas un abbey mais qui est de leur parti ? Pourquoi à Lakota le RDR ne trouve pas un DIDA mais de leur parti ? Aussi longtemps que BICTOGO réside à Agboville il ne deviendra jamais Abbey. Le RDR n'est pas un PARTI NATIONAL mais COMMUNAUTAIRE’’ indique M. Lida.
En clair, si le RDR n’est pas communautaire, s’il ne fonde pas sa politique sur la communauté malinké, il devrait choisir un Abbey pour être député d’Agboville. Voilà tout ce qu’on demande au parti d’Alassane Ouattara. Parce que cette façon de faire la politique ne fait qu’enraciner ou endurcir la gouvernance du rattrapage. M. Lida n’a pas péché. Il n’a fait que restituer la vérité.
Et à Abidjan, en écrit qu’une semaine après sa libération, Lida distille des propos xénophobes, haineux et tribalistes. On prospère dans cette mauvaise pratique depuis sept ans. Avec cette politique communautaire comment voulez-vous avoir des alliances sûres ?
Quoi de plus normal qu’un Sénoufo militant du FPI soit candidat à Korhogo pour représenter le parti de Gbagbo lors des prochaines élections législatives. Il faut pas forcement imposer un Bété comme candidat à Korhogo prétextant. Il y a des Sénoufo fpi à korhogo. Ceux là peuvent représenter le parti de Gbagbo. Voilà, qui est clair.

La Côte d’Ivoire, pays stratégique de l’Afrique Occidentale n’a plus besoin de guerre. Elle n’a plus besoin des hommes politiques qui disent au peuple ‘’ on ne veut pas qu’un nordiste ou un musulman soit président’’. Ces paroles sont toujours tenues dans plusieurs pays par des Africains formés dans les officines impérialistes afin de mieux diviser les peuples et provoquer les guerres pour piller les ressources dans le désordre.
On le sait, c’est pendant les périodes de guerres que les impérialistes réalisent de bons chiffres d’affaire parce qu’il n’y a pas de contrat intelligent ni d’impôt à payer.




Article lu : 603 fois