Revirement : Tout sur la victoire volée d’Abobo. La démocratie assassinée

Afrique media Côte d'Ivoire

Déclaration du candidat Tehfour

Ce qui est s’est passé à Abobo est une honte à la démocratie.
La fraude a atteint des proportions inégalées.
J’avais interpellé la nation à ce propos sans être entendu.
- Le meurtre de mon superviseur et la disparition du corps de Monsieur Coulibaly Lanssiné et l’enlèvement de l’époux de ma conseillère mme Tah Sephora.
- bourrages d’urnes
- achats de votes.
- vols des urnes.
- arrestation de mes équipes etc....
Le candidat Hamed ne pouvait pas gagner à la régulière.
Mes huissiers publieront les différents délits.
Pour ma part je considère que j’ai fait ce que je devais.
J’ai pris le pari de ne pas faire verser le sang d’un abobolais moi-même étant fils d’Abobo.
Je ne porterai pas recours car je n’ai pas confiance en la CEI.
Je me remets aux abobolais et à Dieu.
Je l’annonce dès à présent je suis candidat aux prochaines municipales à Abobo pour que la démocratie avance.
Le combat à présent est la réforme de la Cei. Je m’y attèlerai.
Je remercie mes partisans qui ont pris des risques pour moi.
Ensembles nous continuerons. Quand c’est dur seuls les durs avancent.
Votre site panafricaniste voudrait profiter de l’occasion pour saluer ses milliers de visiteurs à travers le monde et vous rassure que le boulot qui est fait relève de la qualité. Notre combat consiste à réparer l’injuste en Afrique. Il faut accepter la victoire du ministre puisque le candidat Tehfour est clair sur la question.





Article lu : 3579 fois