Alpha Condé doit accepter de mourir avec plusieurs d’autres présidents africains

Afrique media Côte d'Ivoire

Alpha Condé a reçu des journalistes guinéens pour prouver qu’il n’est pas décédé suit à la rumeur qui a donné pour mort le 30 octobre le président guinéen dont le programme de gouvernement consiste à insulter les professeurs d’université de ce pays en passant son Temps à leur faire des cours de langue. Monsieur Condé est mort qu’il le sache même s’il vit.
Le constat de son existence qu’il fait n’est qu’une utopie. L’homme est mort. Et c’est ainsi que pensent les panafricanistes. ‘’ Il faut rompre le cordon ombilical avec la France’’, indique Alpha Condé alors qu’il était encore aux affaires à l’Union Africaine. Le président Condé n’a pas respecté cette parole qu’il a vite tuée.
En s’orientant vers le Fmi, la Banque mondiale et la France, Monsieur Condé qui a tué sa propre parole s’est tué lui-même. Qu’il accepte sa mort. Démissionnez monsieur le président parce que vous êtes mort. Que tous les présidents africains suiveurs de la France démissionnent. Ce sont des présidents morts.




Article lu : 531 fois