Tchad : la France prépare un candidat sous-préfet depuis la BAD pour déstabiliser le panafricaniste Déby

Afrique media Côte d'Ivoire

Tous ces cadres africains qui travaillent dans des institutions financières et qui optent se lancer dans la vie politique africaine dans le but de briguer un poste présidentiel ne sont pas bons pour l’Afrique. afriquemediacotedivoire.net voudrait citer le Fmi, La Banque Mondiale, même la Bad (contrôlée par l’occident). Au Tchad, les colons sont en train de préparer un sous-préfet pour combattre le président panafricaniste exemplaire Idriss Déby que l’occident trouve gênant. Pourtant, le peuple est entièrement d’accord avec la politique de l’actuel président.
Le pion de la France est bien Monsieur Masru Succès, qui vient de démissionner de son poste économiste en chef à la Bad. Dans le but de rentrer au Tchad et lancer un nouveau mouvement politique ‘’Les transformateurs’’. C’est bien la RFI dont on connaît bien le principal rôle en Afrique qui accorde la première suspecte interview ce mardi 22 mai à l’envoyé de la France.
L’homme qui démissionne de la Bad pour combattre le président panafricaniste Idriss Déby indique que son mouvement vient améliorer les conditions de vie des 15 millions de Tchadiens avec la création d’une république de développement intégrale et non un régime présidentiel intégral. Question, que peut-il apporter de concret aux Tchadiens avec un Franc cfa maudit qui n’a apporté que pauvreté et désolation aux sociétés africaines qui utilisent cette monnaie d’avilissement et d’arnaque? L’homme qui démissionne de la Bad devra commencer à dénoncer le F CFA pour montrer aux africains qu’il peut être un bon président. C’est la déstabilisation du Tchad qui se prépare à travers ce jeune homme de 34 ans.
Que peut faire un fonctionnaire de ‘’la communauté internationale’’, des occidentaux et de l’Onu pour améliorer les conditions de vie des peuples africains. Avant l’arrivée de Monsieur Nasru au Tchad, à tant qu’économiste, il devra montrer aux peuples africains que le FCFA est une mauvaise monnaie.
Le patron du mouvement de ‘’Les transformateurs ‘’ n’est qu’un pion de la France dont la volonté est de déstabiliser le président Déby qui dit non au compte des opérations, hostile au FCFA et réclame le départ de l’armée coloniale française basée au Tchad.





Article lu : 51 fois