Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, ses militants et de grosses têtes du PDCI adeptes de ‘’ Gbagbo Kafissa’’

Afrique media Côte d'Ivoire

Le président Ivoirien Alassane Ouattara, il faut l’avouer est un roi déshabillé. Parce qu’il a perdu toute sa force et sa puissance. Ses militants ont cru en sa force. Le PDCI, le plus ancien parti politique a également placé tout son espoir au Chef. Mais à la fin, tout le monde dit dans le camp de Ouattara que ‘’ Gbagbo Kafissa, Gbagbo est bon’’.
Le président Ouattara, depuis sept ans, n’a jamais su que son administration est devenue le champion de la corruption. Il faut payer des millions pour avoir les concours administratifs. Ce n’est donc plus par compétence et qualification qu’on travaille aujourd’hui dans l’administration ivoirienne. ‘’ Vous pouvez donner votre argent mais si votre candidat n’est pas du Nord de la Côte d’Ivoire, il échoue’’, dénonce un parent d’élève à qui la corruption a été fatale.
‘’ J’ai donné 2 millions FCFA pour que mon fils soit admis au concours de l’ENS. L’homme à qui j’ai remis mon argent me dit que l’enfant a échoué parce qu’il n’est pas du Nord’’, a-t-il révélé. Ainsi, les collaborateurs de Ouattara mettent à nu l’homme fort d’Abidjan. Tout le monde cri dans la capitale économique, ‘’Gbagbo Kafissa’’.
Des habitations des démunis sont détruites par le gouvernement Ouattara sans remords alors que depuis Houphouët-Boigny, les populations vivent dans ces quartiers précaires. En les chassant et les exposant aux intempéries, le président ivoirien donne raison à ceux qui disent ‘’ Gbagbo Kafissa’’.
La discorde des alliés PDCI et RDR vient de foncer le clou dans la plaie. Bédié le Sphinx de Daoukro reconnu pour sa très grande patience, demeure un homme de parole. Il attendra 2020 pour parler d’un parti unifié. Car est non négociable l’alternance au sein du RHDP. Avec la mort de l’appel de Daoukro, des grosses têtes du PDCI qui se disent rouler dans la farine chantent également ‘’ Gbagbo Kafissa’’.




Article lu : 362 fois