Arrestation de l’Imam Touré : Un autre Imam regrette Laurent Gbagbo. ‘’Il était bon’’. Un pasteur réagit

Afrique media Côte d'Ivoire

Touré S. Imam à A Abidjan est surpris que l’Imam Aguib Touré soit traité comme une vulgaire personne pour avoir prêché ce qui est écrit dans le coran.
‘’ Je ne comprends pas le sens qu’on donne à l’interpellation de mon homo Touré. Il a tout simplement prêché ce qui est dans le Coran même si les paroles sont dures à attendre, il a servi Dieu et non les hommes’’, a indiqué notre interlocuteur.
Pour lui, le régime Laurent Gbagbo n’aurait pas pu interpeller un religieux pour cette prédication. On n’humilie pas une autorité religieuse. C’est pourquoi au temps de Laurent Gbagbo, le mystique Béhanzin qui s’était adonné ç une campagne de dénigrement contre les guides religieux avait été arrêté et condamné.
‘’ Le régime du président Laurent Gbagbo avait un respect pour nous les hommes de Dieu. Il était bon en ce qui concerne le traitement de ceux qui prêchent la parole de Dieu.’’. Avant de cracher ses quatre vérités aux responsables du Cosim qui refusent de dire la vérité. ‘’ Or Dieu vient avant les hommes politiques. Il faut servir Dieu et non l’homme politique’’, a-t-il fait remarquer.
‘’ Après avoir lu la publication de Boureima sawadogo, j'ai tout suite compris que même le COSIM organe religieux sensé d'être impartial est d'ailleurs miné de politique et s'affaiblit d'ailleurs face à de telle arrestation déplorable, je suis contre ça’’, a-t-il conclu.
On reproche au guide religieux d’avoir appelé les fidèles à ne pas inscrire leurs enfants dans les écoles chrétiennes. Un pasteur ivoirien pour sa part dit être d’accord avec cette interpellation de l’Imam qui ‘’ a beaucoup exagéré dans ses propos. ‘’ J’apporte mon soutien total à la police qui a travaillé ici dans le cadre de l’unité nationale. ‘’ La religion ne doit pas diviser le peuple ivoirien. Il serait insensé de priver un étudiant musulman des cours de droit à l’Université Catholique’’, a-t-il conclu.




Article lu : 345 fois