Cameroun : la France endort les panafricanistes pour Frapper. Comment Chirac a pigé Gbagbo

Afrique media Côte d'Ivoire

Le président français Emmanuel Macron peut-il réellement aider le gouvernement camerounais à se débarrasser d’une rébellion issue des entrailles occidentales? Notre position est sans ambigüité. Il est impossible de s’imaginer un tel schéma à Yaoundé et à Douala dans la résolution de la crise qui déchire le pays. La France ne pourra jamais apporter quelque chose de concret pour le règlement des crises car elle en est le vrai cerveau. Ce sont ses intérêts qui comptent et pour cela, elle peut massacrer des millions d’Africains en opposant les ethnies les unes aux autres.
Une crise anglophone qui se mue en une guerre de sécession dans laquelle sont fortement impliqués des groupes ethniques montre suffisamment la tactique classique du colon dans la déstabilisation des pays africains. La situation Ambozonienne a été créée dans le seul but de rendre ingouvernables les régions occupées par les ‘’ terroristes’’ pour mieux piller le pétrole et le gaz avec la complicité des nègres formés chez eux.
Si ce pays incontournable de l’Afrique centrale aspire véritablement à son autonomie économique, il serait absurde pour le gouvernement de s’attendre à une aide occidentale pour libérer les zones riches en pétrole et gaz. Le combat engagé en Afrique Centrale contre le néocolonialisme doit être un combat de non-retour. Si Cameroun s’amusait à regarder dans le rétroviseur et inviter la France dans les débats, c’est toute l’Afrique qu’elle met en péril. Puisqu’elle n’a jamais rien fait pour consolider la paix et l’unité nationale dans les pays considérés comme ses pré-carrés.
Se recroqueviller au Nigérian en marge d’une réunion de l’UA et faire des déclarations flatteuses en ce qui concerne le règlement de la crise Camerounaise ressort d’une roublardise mafieuse qui cherche à endormir le gouvernement camerounais pour mieux frapper. Il faut considérer le réveil tardif et spectaculaire de Macron dans la résolution de la crise comme une utopie.
Le réveil macronien n’exprime pas la volonté de la France de vouloir protéger son pré-carré contre les Américains. Non, la France ne réagit pas dans le but d’obstruer les ambitions américaines au Cameroun. Unis par un pacte séculaire, La France et les Etats-Unis ne vont jamais en rang dispersé. Ils ont le même destin au Cameroun. Se partager la zone à litige et piller les ressources avec la complicité des nègres formés chez eux.
Accepter une main tendue hypocrite de la France signifie la fin et la mort de la lutte panafricaniste et nationaliste dans laquelle la jeunesse camerounaise s’est engagée ces dernières années. Toute la jeunesse africaine croit dur comme fer que la délivrance de l’Afrique prendra ses origines en Afrique centrale notamment au Cameroun, au Tchad et en Guinée Equatoriale. Si le Cameroun a la possibilité d’avoir sous d’autres cieux des partenaires qui puissent l’aider à juguler sa crise qu’elle le fasse et non avec le démon.
Le président Paul Biya désormais engagé dans le noble combat de la libération économique de l’Afrique devra éviter les pièges de l’Occident. Laurent Gbagbo injustement incarcéré à la CPI, a naïvement cru en la bonne volonté de la France. Alors que Chirac était le principal financier de la rébellion ivoirienne, a été le premier à la condamner et demander à Guillaume Soro et son mouvement de quitter Bouaké, la seconde ville industrielle ivoirienne.
La recherche de la paix initiée par la France, en passant par le Togo, Marcousis, via l’Afrique du sud et le Burkina n’était qu’une solidarité hypocrite témoigner à Laurent Gbagbo. Chirac a enraciné la rébellion promettant aux Ivoiriens monts et merveilles. ‘’ Si le Cameroun a les moyens pour mâter sa rébellion qu’il le fasse. Au cas contraire, je préconise un dialogue inter-camerounais et non un dialogue dans lequel les occidentaux viennent jouer les premiers rôles’’, a conseillé Remy Gazo, politologue Ivoirien. ‘’ L’Afrique est suffisamment sage pour régler ses problèmes’’ selon lui.





Article lu : 173 fois