Colons : Ils organisent les rébellions et guerres civiles. Comment le Cameroun est diabolisé

Afrique media Côte d'Ivoire

Ils sont bien malins les colons. Ils ont été toujours à l’origine des crises qui déchirent les pays africains et qui se soldent malheureusement par des millions de morts et de génocides. Pour leurs intérêts, ils fabriquent des remous ou des rébellions et créent des atmosphères d’instabilité.
Après, le forfait, ce sont les mêmes qui se proposent d’éteindre le feu. Et l’Afrique qui n’a toujours rien compris les suit dans leurs manipulations.
La France craint de perdre son pré-carré, le Cameroun qui signe désormais des accords d’exploitation de pétrole et de gaz avec la Russie. Le pays fait face à une sécession. Aussi étonnant que cela puisse paraître, la France observe un mutisme face aux tueries des rebelles et fait parler son éternel allié les Etats-Unis qui demandent la démission du président Biya.
Au Cameroun, personne n’a encore su que les Américains ont du haut ce que la France dit très bas. ‘’ Les Etats-Unis ont parlé à la place de la France qui demande la démission de Paul Biya’’, Analyse d’un étudiant en master de criminologie.
Pour le criminologue, ‘’ Les Etats-Unis se sont mis dans la peau de la France pour réclamer la démission du président Paul Biya. Il faut éviter de croire au Cameroun, que les USA ont parlé de leur propre chef. Non, l’Ambassadeur américain est un envoyé de la France’’, a-t-il noté.
A la vérité, la France a allumé le feu au Cameroun et tente de l’éteindre, dans le seul but d’avoir des contrats juteux. En clair, voici la stratégie française utilisée au Cameroun. Elle fait croire qu’elle n’est mêlée ni de près ni loin dans la crise. Et c’est depuis le Nigéria qu’elle annonce sa volonté de sauver la crise. Pourquoi ne pas rencontrer le Président Biya et en discuter. Ce n’est pas au Nigéria que se décide la vie du Cameroun. Il faut éviter les discours hypocrites.
Accepter la main tendue de la France dans le règlement de la crise camerounaise, c’est tuer définitivement le nationalisme, le panafricanisme et travailler contre l’émergence du pays. L’émergence se trouve chez les pays émergents et non chez les pays développés. Il est mieux d’aller se faire contaminer chez les pays émergents et mourir dignement plutôt que de passer 1000 ans avec les pays développés et vivre indignement.




Article lu : 161 fois