Gouvernement RDHD : On continue de tuer la démocratie

Afrique media Côte d'Ivoire

Le pouvoir ne se partage pas en Côte d’Ivoire, depuis la chute de Laurent Gbagbo en 2011. Après la crise postélectorale, c’est le RHDP qui gère. L’opposition n’a jamais été invitée au gouvernement. Sous Laurent Gbagbo le pouvoir se partageait. La primature était dirigée par la rébellion dans l’optique d’aller à la paix. Vivement que les tenants du pouvoir soient piqués par le virus de la démocratie.



Article lu : 321 fois