Elections en Côte d’Ivoire / Les Dozos du régime dictatorial pilonnent la ville d’Issia. Des morts

Afrique Media CI

L’entêtement des autorités ivoiriennes à organiser des élections locales avec une commission électorale corrompue et irresponsable continue de faire des morts en Côte d’Ivoire. A issia,ville du centre Ouest, bastion historique de Laurent Gbagbo, les Dozos, chasseurs traditionnels fidèles des fidèles du président Alassane Ouattara ont ouvert ce jour le feu sur les populations qui manifestaient contre le verdict de cette mauvaise élection organisée en Côte d’Ivoire.
Après l’ouverture du feu des Dozos, Issia compterait déjà deux morts et plusieurs blessés graves.
‘’ Des ressortissants Burkinabè ont rejoint les Dozos dans leurs parades contre des populations qui contestent pacifiquement les résultats des élections locales’’, fait remarquer notre interlocuteur. Il faut noter que les chasseurs traditionnels appelés Dozos en Côte d’Ivoire et qui ont participé à la chute de Laurent Gbagbo sont toujours dans l’Ouest du pays, région de l’ex-Chef de l’Etat où ils créent constamment la désolation.
Ngome Goma, depuis Kinshassa




Date de mise en ligne : 2018-10-17     Article lu : 1024 fois