Bédié a raison : Comment les orpailleurs étrangers ont tué le capitaine DAGO

Afrique Media CI

Dida de Divo, le capitaine Dago Djah Pierre, de la quatrième compagnie de la gendarmerie mobile de Korhogo a été tué par des orpailleurs étrangers déguerpis des lieux.
Les récidivistes l’ont froidement abattu à Koffré le 30 juillet 2018 dans le département de Boundiali, dans l’extrême nord ivoirien. Alors que le capitaine voudrait mettre de l’ordre dans cette zone aurifère. A ce jour, aucun assassin n’a jamais été arrêté et jugé.
Voici en clair des choses que le principal leader de l’opposition, le président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, l’Ivoirien Henri Konan Bédié ex-Chef d’Etat pourfend.
Le discours du président Henri Konan Bédié a rencontré l’assentiment de plusieurs ivoiriens dont une leader de l’opposition, responsable de parti politique, Danielle Bony et le juge ivoirien qui avait été radié par le président Alassane Ouattara.
La crise identitaire qui refait surface, on peut le dire sans risque de se tromper pourrait favorablement agir sur l’opposition ivoirienne soutenue par la population.





Date de mise en ligne : 2019-06-10     Article lu : 11 fois